Croyons en Dieu et croyons en nous-mêmes

Un matin, alors que j’écoutais mon poste radio, une déclaration retint mon attention. C’était celle d’un homme de Dieu qui déclara : « Vous n’êtes pas un échec ! Vous n’êtes pas une erreur ! Vous n’êtes pas le fruit d’un hasard ! »


Ces propos m’ont rappelé les déclarations de David dans le psaume 139, lorsqu’il a dit : « quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât ».

En s’exprimant ainsi, David s’adressait moins à Dieu qu’à lui-même et à tous ceux qui l’écoutaient. Il faisait une lecture de sa propre personne et de sa vie face à Dieu !

Qu’en est-il de nous ? Nous considérons-nous comme appartenant au groupe de ceux qui ont été prédestinés, appelés, justifiés, réservés uniquement pour la gloire de Jésus-Christ ? Si ce n’est le cas, sachons qu’en confessant de notre bouche le Seigneur Jésus et en croyant dans notre cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, nous parviendrons au salut et deviendrons des héritiers du Royaume céleste.

Croyons, ainsi que le déclare l’Ecriture, que ceux que le Seigneur « a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les aussi justifiés et ceux qu’il a justifiés il les a aussi glorifiés » (Romains 8 : 30 ).

Une proclamation pour aujourd’hui :
Ô Dieu, je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Je sais que je ne suis pas un échec, ni une erreur, ni le résultat d’un hasard. Je sais que tu me connais personnellement et que tu m’as destiné pour une seule chose : ta gloire. Merci Seigneur !

DY