Gardons propre la maison de Dieu que nous sommes

« Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous » 1 Jean 1 : 8.


S’il y a une tâche que nous effectuons régulièrement dans nos maisons ou sur notre lieu de travail, c’est bien le nettoyage, notamment le balayage et le nettoyage du sol, des portes, des vitres, du matériel...

Pourquoi le faisons-nous une fois sinon plusieurs fois dans la journée ? Eh bien, parce qu’il est difficile de contenir la poussière qui pénètre même dans les maisons vitrées et à travers les parois.

Si donc nous prenons la peine et la patience de nettoyer régulièrement notre habitation, notre lieu de travail, alors nous comprenons qu’au plan spirituel, cette opération est également indispensable.

La Bible déclare qu’en Christ, nous sommes édifiés pour être une habitation de Dieu en esprit. « Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des exilés ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la maison de Dieu. » Ephésiens 2:19

A ce titre, ce ne sont ni les saletés, ni la poussière qu’il nous faut enlever, mais le péché qui a tendance à s’attacher si facilement à nous. Grand doit être notre empressement à nous nettoyer régulièrement du péché ! Alors comment procéder?

Dieu nous en donne la possibilité dans 1 Jean 1 :9 : 9 « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » Voilà en quoi consiste le nettoyage de la maison de Dieu que nous sommes.

L’on pourrait penser que notre Dieu se lasserait d’écouter nos confessions de péchés et de nous pardonner ! Dieu nous assure le contraire en déclarant qu’il est fidèle et juste pour pardonner les péchés confessés. Autrement dit, pour tout péché confessé, le pardon est assuré ; et autant de fois nous confessons nos péchés, autant de fois nous recevons le pardon.

Dans nos maisons physiques, chaque fois qu’apparaissent des saletés, nous nous en débarrassons systématiquement. Eh bien ! Agissons de même avec nous-mêmes, enfants de Dieu (maison de Dieu).

Une prière pour aujourd’hui :
Seigneur Jésus, tu as paru pour détruire les œuvres du diable, en l’occurrence le péché. Père, donne-nous de confesser régulièrement nos péchés et de garder ainsi ta maison toujours propre.

V.S

Espérons en la bonté de l’Eternel

« L’Eternel aime ceux qui le craignent, ceux qui espèrent en sa bonté » (Psaume 147 : 11).


« La vie est un combat », « la vie est une épreuve », entend-t-on souvent dire à cause des épreuves par lesquelles tout homme passe inévitablement. Les épreuves de la vie sont multiples et multiformes et parfois, notre impatience peut nous amener à considérer l’attente d’une promesse comme une épreuve. Il arrive aussi que dans certaines situations, Dieu nous éprouve afin de révéler notre cœur (2 Chroniques 32 :31).

Cependant, au milieu de notre désert, Dieu, notre Père d’amour se tient toujours à nos côtés. Il nous invite à espérer en lui, c’est-à-dire à compter sur lui et à attendre avec confiance car après avoir été éprouvés, nous recevrons « la couronne de vie » que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment (Jacques 1 :12).

Ainsi, dans quelque domaine que ce soit, nous avons besoin d’espérer en la bonté de l’Eternel. Le cas d’Isaac en est une belle illustration. En effet, lui qui n’était au départ qu’un simple berger, est devenu par la suite l’agriculteur le plus riche sans être passé par l’une de ces hautes écoles d’agriculture.

C’est dire que Dieu est en dehors des évènements, des circonstances et de la logique humaine. Il est entièrement au contrôle. Ne désespérons donc plus jamais. Sachons que notre Seigneur nous aime et que pouvons lui faire totalement confiance.

Une prière pour aujourd’hui :
Mon père d’amour et de bonté, j’ai besoin de t’honorer et de te faire confiance. Apprends-moi à toujours espérer en ta bonté, car toi seul sait ce qui est bien pour moi. Amen !

HD

Dieu, notre vraie source

L’Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien (Psaumes 23 :1)


Comme la plupart des gens, j’avais pris l’habitude de me plaindre, ouvertement ou intérieurement et ce, lorsque qu’il m’arrivait de demander quelque chose aux parents ou à d’autres personnes, et que ma demande était rejetée. Pour moi, ces gens étaient tous de mauvaise foi et je les jugeais durement.

Mais grâce à la méditation quotidienne de la parole de Dieu et à divers enseignements reçus, j’ai découvert que la source de toute chose, la source inépuisable, c’est Dieu.

Etant le créateur de tout l’univers, tout lui appartient et tout vient de lui. Les hommes ne sont que des instruments, des canaux qu’Il utilise pour pourvoir à nos besoins, nous bénir.

L’Ecriture nous dit en effet : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces » Philippiens 4:6.

Cessons donc de fixer nos regards sur les hommes. Regardons à Dieu et il disposera en notre faveur, les cœurs des canaux qu’il aura lui-même choisis. L’homme est comme un roseau, il ploie au gré du vent, il est faillible mais notre Dieu est un rocher inébranlable, Lui ne faillit jamais.

Lorsque nous prenons connaissance de cette vérité, elle nous affranchit totalement. En effet, si le simple berger (humain) ne laisse pas mourir ses brebis, comment le Dieu Tout-puissant, bon et miséricordieux pourrait-Il laisser périr ses enfants !


Engagement pour aujourd’hui :
Seigneur Jésus, je m’engage désormais à te considérer en toutes situations comme ma source, et de ne plus me reposer sur les hommes. Je te laisse utiliser toutes les circonstances à ton gré pour pourvoir à tous mes besoins. Tu es mon unique source et je t’en remercie, Amen.

S.K. B. K.

Découvrons ce que Dieu veut

« …Cherchez à comprendre ce que le Seigneur veut vous dire, puis tenez-vous fermement à ce qu’il vous demande ». Ephésiens 5 :17 (version Parole vivante).


La Bible raconte l’histoire d’un homme, un prophète nommé Balaam qui, un jour, demanda à Dieu l’autorisation de maudire les enfants d’Israël, comme le lui demandait le roi Balak, mais Dieu s’y opposa. Cependant, le prophète importuna tellement Dieu, que Dieu finit par accéder à sa demande. Mais plus tard, la colère de Dieu éclata et il dut utiliser l’ânesse même de Balaam pour lui faire comprendre son opposition.

Ainsi, le fait d’obtenir ce qu’on a demandé n’est pas toujours la preuve qu’il s’agit d’une volonté « parfaite » de Dieu, et les conséquences de nos insistances peuvent être parfois tragiques.

C’est pourquoi prenons du temps pour examiner la volonté de Dieu au travers de sa parole, car Dieu ne fait jamais rien qui contredise sa parole. Et lorsque nous recevons la révélation de cette volonté, appliquons-nous à y obéir.

Soyons conscients que Dieu est réellement présent en nous. Nous sommes ses enfants et un père ne cache pas sa volonté à son enfant.

Le roi David est un exemple à suivre, lui qui n’engageait jamais de bataille sans consulter Dieu pour savoir s’il fallait y aller ou pas, et quelle stratégie adopter. Et Dieu lui donnait des directives précises qui lui permettaient de remporter des victoires.

Une prière pour aujourd’hui :
Père, merci pour ton amour et ta grâce. Merci parce que tes plans pour moi sont des plans de bonheur. C’est pourquoi, guide-moi, apprends-moi à t’écouter pour découvrir ta volonté parfaite pour moi, au nom de Christ Jésus. Amen !

HD