Culte en direct sur impact TV

Ouagadougou - Burkina Faso
REGARDEZ IMPACT TV

Biographie du Pasteur Mamadou Karambiri

Mamadou Karambiri

Le Pasteur Mamadou KARAMBIRI

Il est le co-fondateur avec son épouse, du Ministère du Centre International d’Évangélisation/Mission Intérieure Africaine (CIE/MIA) dont le siège est à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Prédicateur laïc à partir de Janvier 1977 et Ministre de l’Évangile à plein temps depuis Janvier 1990, Mamadou KARAMBIRI a été reconnu et établi comme apôtre en Janvier 2004.

Il est fait « Officier de l’Ordre national » par le Président du Faso en Décembre 2011 et élevé au rang de Docteur en Divinité en Juillet 2007 par l’Université chrétienne LOGOS de Floride.

Économiste de formation, il a été successivement Directeur de la Promotion des Échanges à l’Office National du Commerce Extérieur, Directeur commercial de Faso Fani (la nationale du textile), Directeur Général de Faso Yaar (la plus grande société de distribution du pays à l’époque). Au cours de son parcours professionnel, il a aussi occupé les fonctions de vice-président du Conseil Économique et Social, Vice-président de la Chambre de Commerce et Président du Conseil d’Administration de la Compagnie aérienne « Naganagani ».

De sa nouvelle naissance en Christ

Mamadou KARAMBIRI est né dans une famille musulmane très pratiquante à Tougan, dans le Nord-Ouest du Burkina. Il fut dès son jeune âge initié aux traditions et à la lecture des versets coraniques dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Le Pasteur Mamadou KARAMBIRI eut ses premiers contacts avec le christianisme vers l’âge de 10 ans, par le biais de revues et de magazines qu’il lisait en cachette au sein de la mission catholique de son village.

Au lycée, Mamadou KARAMBIRI devint un férue de sport, notamment du handball et de basketball. Dieu et la religion passèrent alors au second plan dans sa vie.

C’est dans cette atmosphère qu’il plût au Seigneur de se révéler à lui, à Toulouse, en Juin 1973, alors qu’il était en année de Licence d’économétrie.

Nanti de fétiches, il défia Dieu de réussir à ses examens. Saisi de confusion pendant les épreuves, il essuya un échec cuisant, ce qui l’amena à se séparer de tous ses fétiches.

Un dimanche après midi de juin 1973, après cet échec, il se mit en quête d’un lieu où on parlerait de miracles et de guérisons. Après moult recherches, il se retrouva devant un bâtiment sur lequel il était écrit « Assemblée de DIEU de France ».

Refusant retrouver au sein d’une assemblée de protestants, il entreprit de faire demi-tour lorsqu’une voix lui dit : « Si tu pars, ce sera la dernière fois pour toi ».

Obéissant à la voix, il entra dans le bâtiment et s’assit au dernier rang. Un jeune homme le conduisit au 1er rang devant le Pasteur, qui se mit à prêcher et à révéler sa vie comme jamais personne ne l’avait fait.

Il fut touché par l’exactitude des révélations faites par un homme qu’il ne connaissait pas et fut un des premiers à se lever lors de l’appel et à accepter Jésus-Christ dans sa vie.

De son appel au Ministère

Après sa conversion, Mamadou KARAMBIRI réussit à ses examens universitaires.

Rempli du Saint-Esprit, les dons spirituels commencèrent à se manifester dans sa vie.

il fut le vecteur de plusieurs conversions autour de lui.

En Février 1975, trois semaines durant, il fit des expériences merveilleuses avec le Seigneur Jésus. Il eut des visions ouvertes du Seigneur Jésus qui lui parla en ces termes «Voici, j’ai détruit les œuvres des ténèbres et je te donne toute la puissance sur l’ennemi ».

En 1985, le Seigneur le conduisit à mettre en place une cellule de prière, initialement composée des membres de sa famille. La cellule connut une croissance spectaculaire en atteignant 500 personnes en 1987, ce qui conduisit à l’ouverture de la première Église du Centre International d’Evangélisation.

La croissance de cette assemblée fut extraordinaire : elle se multiplia d’abord dans les quartiers de la ville de Ouagadougou, sur l’ensemble du territoire burkinabè et au-delà.

Aujourd’hui, le Pasteur KARAMBIRI parcoure le monde, pour annoncer le message de salut. Il prêche la Parole de Dieu au Tabernacle Bethel Israël, l’Église du siège du Centre International d’Évangélisation qui accueille plus de 5.000 personnes à chaque réunion. Son ministère s’est développé à travers les médias et il anime aujourd’hui plusieurs émissions sur des stations de Radio et de Télévision au Burkina Faso et dans d’autres pays comme le Niger, le Togo, le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Mali, etc.

Le Pasteur KARAMBIRI est père de quatre enfants, Sarah, Samuel, Anne Daniella et David.

Pasteur Mamadou KARAMBIRI

Mamadou Karambiri